samedi 26 décembre 2015

"Athis Val de Rouvre"


Les  communes d' Athis, Bréel, La Carneille, Notre-Dame-du-Rocher, Ségrie-Fontaine, Taillebois, Les Tourailles et maintenant Ronfeugerai constitueront la nouvelle commune d' "Athis Val de Rouvre" le   1er janvier 2016 .


sept et maintenant huit..
Nicole Duval, maire de Ronfeugerai, commune qui va rejoindre Athis-Val-de-Rouvre, à compter du 1er janvier 2016.
avec Ronfeugerai

Les autres communes ont le choix de venir s'y associer...


Conséquence de la réforme territoriale il y a 75 communes de moins, dans l'Orne, en un an ; Elles étaient au nombre de 495 au 1 janvier 2015. Elles ne seront plus que 420 au 1 janvier 2016. 93 communes se sont regroupées en 18 communes nouvelles en un an.
La réforme territoriale engagée en 2011 se poursuivra et la prochaine Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI) se réunira début  janvier et étudiera la carte des nouveaux EPCI proposés par le préfet qui doit, elle, arrêter le périmètre de ces nouvelles communautés de communes fin mars 2016.

Et bientôt les vœux du nouveau maire après des élections entre l'ensemble des conseillés des 8 anciennes communes...pour ces 4 433 habitants.
Mais comment appel t on ces habitants ?

source :
vie municipal a la Carneille.
réseau des petites communes.
ouest-france.fr/ronfeugerai-
.lornecombattante.

pour info la Communauté de Communes du Bocage d'Athis, formée en 1994, se composait de seize communes qui couvrent une superficie de 16000 hectares et regroupent 7336 habitants.


jeudi 24 décembre 2015

Temps de prière pour des jouets auprès du sapin de Noël à La Carneille





Religion

Temps de prière auprès de la crèche de Noël à La Carneille

 Rdv ce dimanche 27 décembre, à 16h30, à Église de La Carneille.


mardi 22 décembre 2015

Agenda

 Agenda 2016 du collectif de la Cavée des Artistes

Le week-end des artistes est prévu les 2 et 3 juillet annoncent les membres du collectif de la Cavée des Artistes , et  un "Festival de la Voix"; deux concerts sur le week-end et d' autres répartis dans les communes environnantes ;
 Rencontre du 6 mars, avec une « journée tricot »  proposée aux habitants de la commune et des environs ; « histoire de se raconter le village, de se rencontrer, de partager un bon moment convivial en tricotant ses idées, ses envies, ses écharpes et autres oeuvres d'art tout en mailles » a expliqué Gine, la coordinatrice.

Le collectif de la Cavée des Artistes.



Les membres des confréries bas-normandes se sont réunis en chapitre en l'église, samedi. La confrérie des Goustes Bourdelots, sise à La Carneille, arborait, pour l'occasion, sa nouvelle tenue.  Les participants se sont ensuite dirigés en cortège jusqu'à la salle des fêtes où un repas gastronomique a ravi leurs papilles.

La confrérie des Goustes bourdelots du Bocage.
 Une semaine, auparavant, ils s'étaient réunis pour décerner leurs prix aux artisans boulangers fabriquant les desserts d'automne traditionnels à base de pommes, dont les bourdelots, concoctés avec la pomme de calville, enroulée dans un feuilleté. Ce dessert très goûtu, était servi dans le bocage lors de la cueillette des pommes le 17 octobre 2015 :
Grand prix d'excellence. Grillé aux pommes, catégorie professionnels : Benjamin Trempu, boulangerie Olivier, à Flers.
Les membres des boulangeries primées, présents à la remise des coupes.



Prix d'Excellence. Bourdelots, catégorie professionnels : Jean-Pierre Hergault, de La Carneille 



Des sirops de plantes, des huiles végétales et des baumes.

Ar em al freg temps vengut

Maintenant nous sommes arrivés au temps froid
celui des gelées, de la neige et de la fange.
Les oisillons restent si muets
qu'aucun d'entre eux ne se force à chanter
les rameaux sont si secs dans les haies
que ni fleur ni feuille n'y naît
ni rossignol n'y chante et
que j'aime quand en mai il me réveille.


Virginie procède ici à la cueillette de mélisse citronnée, plante qu'elle affectionne particulièrement et qu'elle va protéger des rigueurs de l'hiver en installant un plastique sur les arceaux qu'elle a déjà posés.

Virginie procède  à la cueillette de mélisse citronnée, plante qu'elle affectionne particulièrement et qu'elle va protéger des rigueurs de l'hiver en installant un plastique sur les arceaux qu'elle a déjà posés.


Le bonheur est dans les plantes. Virginie Daniaux est productrice-cueilleuse de plantes médicinales et aromatiques. Et elle se sent très heureuse.


Afficher l'image d'origine
Tisanes, baumes ou huiles végétales... En Suisse normande, ils sont plusieurs à vivre de la nature et avec elle. Partons à la rencontre de ces herboristes du Bocage. Herbe au Vent, précédemment installée à Ménil-Hubert (Ouest-France du 23 décembre 2013) a pris racines au lieudit le Presbytère, à La Carneille, en août 2014.
« J'ai cherché pendant un an un lieu plus grand qui aurait tous les atouts que je souhaitais : un jardin suffisamment grand pour ma production, n'ayant pas reçu de produits phytosanitaires, avec une grande maison saine pour ma pièce de préparation des plantes et un grenier où je puisse installer mon séchoir, près d'une école, avec des commerces, toujours en Suisse Normande. C'est ici, que j'ai trouvé », explique Virginie Daniaux, plus que jamais passionnée et investie dans son métier de productrice-cueilleuse de plantes médicinales et aromatiques, certifiée phytologue-herboriste.
 Dans le grenier de sa maison, Virginie sélectionne quelques herbes qui sèchent depuis la cueillette de l’été. Direction l’atelier pour composer un mélange de tisane. Titulaire d’un master d’histoire, Virginie Daniaud se passionne depuis l’adolescence pour l’herboristerie. « Une passion transmise de génération en génération par mes deux arrière-grands- mères, herboristes et guérisseuses en Charente-Maritime. Je me suis toujours intéressée aux herbes sauvages et à leurs bienfaits. » Curieuse de nature, la jeune femme décide de parcourir le monde. Russie, Finlande, Italie, Laponie… 
Des tisanes et des sirops
« Je propose des tisanes simples et ou composées, des sirops de plantes, des huiles végétales et des baumes. Je cueille toutes les plantes et les prépare de façon artisanale. Ma production a reçu le label Bio d'Ecocert, en janvier 2015, et j'adhère au Réseau Suisse Normande territoire préservé. »
Son nouveau jardin investi, elle l'a installé en carrés sertis d'osier et y planté de nouvelles variétés.
« Mon objectif de départ n'a pas changé. Je développe mon projet autour de la recherche et la valorisation des plantes et de l'herboristerie et je développe mon activité via des stages que j'organise en lien avec Savoir Faire & Co et mon réseau local de vente que j'étends (marchés et festivals, la Bioccop à Flers et Natur'Andaine à La Ferté Macé, l'AMAP du Biocage à Notre-Dame-du-Rocher). Toujours en recherche, Virginie continue de voyager pour se former auprès de producteurs-cueilleurs et aussi en yoga, discipline qu'elle enseigne en parallèle.
Elle était encore récemment en Macédoine pour un séminaire européen autour de la production de plantes et elle est partie en Inde pour trois semaines afin de parfaire ses connaissances en yoga et méditation, ainsi qu'en médecine ayurvédique dans le Kérala. « Aujourd'hui, je suis très satisfaite d'avoir pris ce chemin de vie, de travailler avec les plantes. Je suis chaque jour en contact avec les gens que je trouve de plus en plus intéressés par les plantes et ce travail nourrit autant mon corps que mon esprit, tout ce dont j'ai besoin pour me sentir heureuse. C'est un travail qui me permet de rester dans le moment présent, au rythme des saisons ».
Contact : herbeauvent@hotmail.fr et http://herboristerieherbeau.wix.com/herbe-au-vent -
tel 06 02 66 06 31.
source :

mercredi 21 octobre 2015

Troisième fête de la création

Plus d'une centaine de personnes ont participé à la fête de la création, le samedi 3 octobre, organisée par les frères missionnaires des campagnes. Les ateliers ont été investis.
La soupe, dégustée à la salle des fêtes, avait été préparée par 12 bénévoles. La conférence sur le réchauffement climatique a rassemblé plus de 50 personnes.

Pour la troisième fois, une fête de la création a rassemblé des enfants, des jeunes et des adultes, en ce jour de la fête de St François d’Assise, proclamé patron des écologistes par st Jean-Paul II. Un appel des évêques avait été lancé pour que dans les paroisses soient organisées ces fêtes célébrant Dieu dans sa création.

Dès le mois de juin dernier, une petite équipe de pilotage œcuménique  s’est réunie pour prévoir le contenu des activités à proposer : le thème du réchauffement climatique a été choisi en raison de la proximité de la conférence sur le climat (COP 21) de Paris du 30 novembre au 11 décembre prochain.




« Les constats récurrents ont été posés : consommer moins, local, réduire la consommation d'énergie et les déchets, aller vers des structures plus petites, laisser de la place aux autres pays pour se développer et développer leur autonomie, davantage d'entraide, notre richesse c'est le partage et aussi apprendre à manquer ! » expliquent Christine et Etienne Felsz, les animateurs.

sources ;
ouest-france.fr/plus-de-cent-personnes-la-fete-de-la-creation-3751437

http://lajourneedespeintresalacarneille.blogspot.fr/2015/10/fete-de-la-creation-2015.html

http://france.fmc-sc.org/actualites/evenements/810-la-fete-de-la-creation-a-la-carneille

jeudi 8 octobre 2015

Le réchauffement climatique est le thème de la 3e Fête de la création, samedi.

l'effet papillon

La 3e Fête de la création, initiée par les Frères missionnaires des campagnes, en lien avec l'Eglise protestante unie du Bocage et des chrétiens des paroisses se déroula ce samedi 3 octobre, de 10 h à 18 h.

le programme était :
10 h : accueil sous la halle. 10 h 15 : lancement des ateliers du matin (diaporama sur l'encycliqueLaudato Si), présentation du four solaire de Bolivia Inti, planète en jeux pour les enfants, préparation de la soupe de légumes pour le pique-nique (apporter un légume) fil rouge climatique, ramassage de papier. 12 h : pique-nique tiré du sac et dégustation de la soupe réalisée en commun. 14 h : lancement des ateliers de l'après-midi (table ronde autour du réchauffement climatique, fabrication de marionnettes, compostage déchets verts, fabrication de moulins à eau et à vent, compositions florales). 16 h 30 : célébration à l'église, avec exposition des réalisations des ateliers. puis au revoir, autour d'un verre de l'amitié.
Toute la journée : un espace revues et librairie sera mis à la disposition du public.
Les ateliers seront affichés sous la halle avec mention des lieux qui seront fléchés.
Samedi 3 octobre, de 10 h à 18 h. Contact, informations : Frère Emmanuel au 02 33 66 20 16 et ou 06 44 89 52 73
Installée au prieuré Saint-François-d'Assise, à La Carneille, depuis octobre 2012 dans les locaux de la Providence, la congrégation des Frères missionnaires des campagnes est constituée de quatre membres : Frères Paul du Sud, Claude des Ardennes, Emmanuel de la Région Parisienne et Dominique du Nord. Lorsqu'un projet d'installer une nouvelle congrégation en milieu rural à La Carneille s'est fait jour, ils se sont portés volontaires. Leur mission ? Vivre et annoncer les Evangiles dans le monde rural, telle qu'elle a été définie lors de la fondation de la congrégation en 1943.Soutien aux chrétiensAujourd'hui, la congrégation est présente dans plusieurs pays : Burkina, Togo, Bénin et Brésil et la congrégation des soeurs des campagnes a été fondée en 1947. « Nous avons baptisé notre lieu de vie Prieuré de Saint-François-d'Assise car notre axe principal est de travailler avec des personnes dans la mouvance de l'écologie, très présentes ici, et Saint François est une référence forte pour nous dans l'Eglise en terme de protection de la nature et de l'environnement, expliquent les Frères. Notre quotidien se déroule dans le travail et les liens que nous tissons avec les associations locales : le soutien aux chrétiens des paroisses, l'Action catholique des adultes et des enfants, les groupes de vie divers religieux ou non. Nous avons également des temps de prière, de méditation, de célébrations ouverts au public ».
Les Frères tiennent à être autonomes et non dépendants des autres. Frère Dominique travaille ponctuellement dans un Magasin Vert à Argentan et dans la commune de Sainte-Opportune et Frère Emmanuel va jardiner chez des particuliers en chèque emploi service. Les Frères Claude et Paul, à la retraite, s'occupent du jardin de la communauté et oeuvrent auprès des communautés religieuses du diocèse, des associations locales (Resto du Coeur, groupes de chrétiens autour de l'écologie...).
Une vie simple
C'est parce qu'ils aiment être au plus près de la vie simple des gens qu'ils organisent depuis trois ans, maintenant, la Fête de la Création, qui réunit des familles de tous horizons, autour d'un projet pour la journée avec des ateliers, des projections de films, des expositions, le tout clôturé par une célébration, suivie d'un verre de l'amitié.

Atelier Couleur Bois

Effervescence à l'atelier Couleur Bois, vendredi soir, où parents, amis, élus étaient venus à l'invitation de Bénédicte Héroux, pour inaugurer l'extension de ses locaux, situés derrière le magasin.
 
 
« Depuis dix-huit ans maintenant que je suis installée, ma petite boutique ne me permettait plus d'évoluer, alors que j'avais une demande croissante de mes clients pour des rénovations de meubles », indique la commerçante.
Nouveau départ
Quand elle a cherché, la mairie avait besoin d'agrandir le local technique du cantonnier. Le maire, Claude Salliot, lui a alors proposé d'acquérir, derrière chez elle, les deux petits bâtiments où était stocké le matériel technique.
« Depuis un an, avec l'aide de ma famille, de mes amis, nous avons travaillé d'arrache-pied pour aménager l'espace. J'ai acquis du nouveau matériel et, pour moi, ce soir, c'est l'occasion de fêter un nouveau départ, de lancer de nouvelles activités », ajoute Bénédicte Héroux.
Claude Salliot l'a félicitée pour cette transformation spectaculaire : « Je ne reconnais plus les locaux ! Bénédicte a tout aménagé pour rendre son travail plus facile. À mon arrivée, je me suis engagé à tout faire pour garder nos artisans et leur permettre de développer leur activité. Nous travaillons maintenant avec mon équipe à améliorer le coeur de bourg pour le rendre plus convivial et accueillir de belles choses à partager tous ensemble. »
 
article ouest-france

mardi 29 septembre 2015

Voiture à cheval

photo Clément Santamaria
 
A la Carneille à vélo on dépasse les voitures ?

lundi 21 septembre 2015

Les poissons de la Gine ont tout vue de l'histoire :



                   

Les poissons de la Gine ont tout vue de l'histoire de la Carneille et leurs récit en vers est très clair :

°° Glou ° b'loui° glub° gloob °°°°
 °° glou ° bdlouy° globo°, bllou °°°°
°° glou ° boud° bdulee° glob °°°°
 °° glouuu ° blu, neill° globe° glou °°°°
 °° gloob ° bloutt° glob° blo °°°°
 °° glou ° blublu,,° glob'e° dlou °°°
°°Glou° glou° glou !°° *


Petit film prit par un p'tit poisson carneillais

* vieux patois poisson d'la Gine - époque début XVém
dont je n'ai pas la traduction


Les tableaux relatant la Carneille, du Moyen Âge à nos jours, ont charmé les spectateurs. Les costumes, réalisés pour beaucoup par les petites mains ont brillé sous le soleil.


mardi 15 septembre 2015

La fameuse après midi a son site !


rue aux juifs à la Carneille

Clément Santamaria a très gentiment créé spécialement un site afin
de nous faire partager son film et ses photos
 ainsi que celle d'autre photographes...


musicien sous la halle


 clément Santamaria  est photographe professionnel.



les deux apprenties lavandière sur la Gine.

Plus de 600 personnes ont assisté à la reconstitution historique de la Cavée, dimanche, orchestrée par Évelyne Chrétien, de la Compagnie Vanikoro, dans le cadre des carnets de voyages de la compagnie, inscrits à la saison culturelle du Bocage athisien.


sur la place de Rez il fort longtemps et il y a peu...




Tournez, tournez la manivelle...

le lien pour le film en fabrication et l'ensemble de photos de cette fameuse après midi sont sur:
http://hax3dwebmaster.wix.com/lacarneille2015

son TEL : 06.06.81.39.54

photos Clement Santamaria 



samedi 12 septembre 2015

Caroline Roblot ; photographe à La Carneille


A la Taverne des ducs

Meunier et son personnel








Marianne et le maire de la Carneille à la journée du dimanche 6







Ensemble de photos de Caroline Roblot, photographe à La Carneille

d'autre photos sur demande
 

 

 
 

mercredi 9 septembre 2015

La Carneillaise est-il le chant patriotique de la Révolution française ?




Marianne , et les enfants de la république


Toutes les scènes et  photos sur
  lacarneillehistoire.blogspot.fr/

 et aussi le film et d'autre photos sur
lacarneille2015






 En fin de journée, dans le parc  l'ensemble des acteurs de la Carneille...

 - Un large applaudissement pour les organisateurs de cette belle et amicale journée
  - Petite chansonnette "elle est vraiment phénoménale" pour madame Chrétien
- Discoure de Yanic Soubien.
- Le verre de de l'amitié

                                             

mardi 8 septembre 2015

A la Taverne des ducs

video
 
La chorale Altissimo d'Athis pendant la journée historique de la Carneille le 6 septembre de l'an de grâce 2015 et devant l'ancienne taverne des ducs.
la chorale d'Athis



La rue du Mont-au-Duc était bondée



 
la bonne adresse...
 
La Carneille
 
 
Un film de cette jounée et d'autre photos sur

les photos de Camara


photographie camara

76 rue du 6 juin à Flers

0233654301

De nombreux visiteurs et un très bon public


de nombreux visiteurs 
 
 
Non, non, la naissance n'est rien où la vertu n'est pas. Aussi nous n'avons part à la gloire de nos ancêtres, qu'autant que nous nous efforçons de leur ressembler, et cet éclat de leurs actions qu'ils répandent sur nous, nous impose un engagement de leur faire le même honneur, de suivre les pas qu'ils nous tracent, et de ne point dégénérer de leurs vertus, si nous voulons être estimés leurs véritables descendants.

Molière. Le Festin de Pierre, Act IV., Sc. VI. 

 


 
 
Bravo !!!!
 
 
 
 
 
 
 
 

samedi 5 septembre 2015

Dimanche 6 septembre départ place de la Halle, à 14 h 30 jusqu'à 18 h 30.


Cent trente personnes de tous âges se sont inscrites pour participer à la balade théâtralisée organisée dimanche 6 septembre, de 14 h 30 à 18 h 30 dans les ruelles de la Cavée.



La Carneille est une commune qui a la particularité d'avoir un centre bourg appelé La Cavée, nichée au creux de la Gine, avec ses ruelles escarpées, ses maisons de granite, dont l'ancien tribunal et le vieux lavoir qui transportent d'emblée le visiteur dans une autre époque.



 « Nous avons imaginé des scènes historiques qui seront animées par les Carneillais.  et une vingtaine de sympathique guides seront présents pour vous raconter notre histoire ».

dans la cavée ça gronde

Au programme de la journée :
La Cavée de la geôle : histoire de la prison.
La Cavée du grand cimetière : la vie quotidienne au XVe siècle.
La Place de Prez : audience de la Haute Justice.
La rue du Mont-au-Duc chansons à la taverne par la chorale Althissimo d'Athis. 

 Audience de la Haute Justice sur la Place de Prez

la rue aux Juifs : Antoine de Montchrétien et ses cavaliers à l'hôtel de l'Ecu,


1791 et 1923

En route pour une grande journée


La place de la Halle : scène de marché en 1791, révolte des paysans, expulsion de l'abbé Perdrielo et de sa servante, le parvis de l'église (baptême des cloches en 1923).

Les Carneillais le soir de la répétition 


Dimanche 6 septembre, départ place de la Halle, à 14 h 30 jusqu'à 18 h 30.
Un spectacle Gratuit. 
Contact : 02 33 66 31 95.
Suite à découvrir sur
 la Carneille son histoire le blog